En France, plusieurs lycéens ont appelé à bloquer leurs établissements en soutien à Théo et pour dénoncer les violences policières. En marge de ces blocages, un rassemblement a eu lieu place de la Nation. Des heurts ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre. De nombreux internautes déplorent les débordements, regrettent que l'opération baptisée "Blocus pour Theo" soit loin des revendications initiales et craignent que la situation ne fasse le jeu du Front National.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés