L'heure du "Black Friday" a sonné aux États-Unis. Une tradition durant laquelle des millions d'Américains se ruent dans les magasins pour profiter de soldes monstres. Pour beaucoup, c'est une occasion unique d'acheter ce qu'ils ne peuvent pas s'offrir le reste de l'année. De plus en plus de commerces décident d'ouvrir leurs portes dès le jeudi soir, pour mieux écouler leurs stocks et gonfler leurs recettes. Cette année, les soldes interviennent dans un contexte déprimé pour les grandes chaines de magasins, soumises à la concurrence d'Internet.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés