Le prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi a promis ce lundi de faire pression pour une plus grande autonomie des minorités en Birmanie. Une promesse qui fait figure d'espoir et de tournant dans un pays ravagé par les guerillas. "L'heure est venue de la réconciliation nationale" a-t-elle déclaré.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés