7 vues

Moment historique pour la Birmanie. Le président du parti au pouvoir a reconnu sa défaite face au parti de l'opposante et prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi, à l'occasion des premières élections libres organisées depuis 25 ans dans le pays.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés