Depuis les attentats, les contrôles aux frontières ont été rétablis. En visite à un point de contrôle près de Strasbourg ce samedi, Bernard Cazeneuve a indiqué que depuis deux semaines près de 1.000 personnes ont été empêchées d'entrer sur le territoire. Ces personnes "pouvaient représenter" un risque "pour l'ordre public et la sécurité", a précisé le ministre de l'Intérieur.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés