Pour lutter contre la prolifération des écrevisses dites de Louisiane, les autorités de la capitale allemande viennent de décider d'en autoriser la pêche et la consommation, du moins pour les spécimens de plus de 15 cm de long. Originaire du Mexique et du sud des Etats-Unis, cette espèce considérée comme invasive prolifère depuis près d'un an dans les lacs et les parcs de la ville. On peut désormais également la retrouver sur les étals de certains poissonniers berlinois.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés