Cinq ans après la révolution égyptienne, qui a chassé du pouvoir Hosni Moubarak, que reste-t-il de l'activisme politique en ligne ? Pour beaucoup c'est le seul moyen de s'exprimer, même s'ils ne sont pas persuadés de l'efficacité d'actions sur le web. Et le pouvoir est désormais beaucoup plus attentif à ce qui se passe sur internet. En France, le président de l'ONG musulmane BarakaCity est sous le feu des critiques, après ses déclarations sur l'organisation État islamique et sur les femmes...

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés