IL DU WEB. Pour la première fois depuis 1928, un président américain en exercice se rend à Cuba, après les rapprochements entre les deux pays l'année dernière. Barack Obama est arrivé dimanche à La Havane et a tenu à saluer les Cubains sur Twitter avec la fameuse expression populaire "Que bola Cuba ?". Sur les réseaux sociaux, son arrivée fait débat. D'autant que Fidel Castro aurait anticipé son arrivée en 1973 lorsqu'il aurait déclaré : "Les États-Unis dialogueront avec nous quand ils auront un président noir et que le pape sera sud-américain". Mais a-t-il eu réellement ces mots visionnaires ?

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés