Dix ans après les émeutes urbaines à Clichy-sous-Bois, des immeubles neufs et des espaces verts ont fleuri. La commune a en partie changé mais le développement économique est toujours à la traîne. Après sa mutation physique, la banlieue attend donc une mutation humaine.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés