L'ambiance était plutôt froide en Israël entre le Premier ministre et Ban Ki- moon. Le secrétaire général des Nations uniesa condamné une nouvelle fois 'fermement la poursuite des activités de colonisation d'Israël'. Benjamin Netanayhu a de son côté critiqué les actions unilatérales entreprises par les Palestiniens aux Nations unies, estimant qu''elles ne servent pas la paix, bien au contraire.'A l'Onu le président palestinien Mahmoud Abbas fait campagne pour réunir le plus de soutiens possibles autour d'un projet de résolution qui forcerait la reconnaissance de l'Etat de Palestine.

Ban Ki-moon a enfin critiqué les tensions et les provocations à l'esplanade des Mosquées. Ce matin la police est entrée dans la mosquée Al Aqsa, barricadée par des jeunes Palestiniens. Ces derniers refusaient que des juifs s'y rendent à l'occasion de la fête de Souccot. Les deux communautés religieuses revendiquent ce lieu saint. Mais plus qu'un problème religieux, les Palestiniens y voient une provocation politique.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés