Bachar Al-Assad a estimé mardi que Donald Trump pourrait être un "allié naturel". Dans l'hypothèse d'un changement de politique vis-à-vis de la Syrie, une coopération serait possible.

Publicité
Contenus sponsorisés