Vidéo associée: 

Publié le 31/10/2017

AZF : prison avec sursis pour l'ex-directeur du site, amende maximale pour l'entreprise

Corps: 

Depuis 16 ans, les victimes de la catastrophe d'AZF à Toulouse attendaient que la justice soit rendue et que la lumière soit faite sur la pire catastrophe industrielle récente en France.
Trois procès plus tard, la cour d'appel de Paris vient de condamner mardi Serge Biechlin, l'ex-directeur de l'usine chimique à 15 mois de prison avec sursis pour 'homicide involontaire'. La société exploitante Grande Paroisse, filiale du groupe Total et gestionnaire du site aujourd'hui rasé, se voit infliger une amende maximale de 225.000 euros. Ils ont été reconnus coupables de 'négligences' et de 'fautes caractérisées' ayant rendu la catastrophe possible. En septembre 2001, l'explosion de l'usine AZF avait fait 31 morts et 8.000 blessés.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet