En Azerbaïdjan, environ 200 personnes ont été victimes d'intoxication après avoir travaillé dans des champs de coton.

L'hypothèse d'un empoisonnement par des pesticides semble privilégiée par les autorités.

Le ministre de la Santé ponte du doigt une violation des mesures de sécurité et l'utilisation de produits de mauvaise qualité.

Ces dernières semaines, d'autres ouvriers agricoles avaient été victimes d'intoxications similaires en Azerbaïdjan.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés