L'épave du vol AH5017 a été trouvée dans la nuit de jeudi à vendredi dans un "état désintégré". Le crash pourrait avoir été provoqué par des conditions météorologiques extrêmes. "S'il s'avérait que c'était un problème de météo, alors il faut faire en sorte que nos avions soient bien équipés et que nos équipages puissent anticiper les situations", a estimé Gérard Arnoux, membre du comité de veille de la sécurité aérienne.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés