L'extrême droite est arrivée ce dimanche largement en tête du premier tour de la présidentielle en Autriche. En remportant un peu plus de 36% des voix, le candidat du FPÖ, Norbert Hofer, a pris tout le monde de court. Son discours anti-immigration semble avoir porté ses fruits. Les deux grands partis historiques sont, eux, définitivement éliminés.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés