"Ni policier, ni garde du corps" c'est avec ces mots qu'Alexandre Benalla a voulu clore la polémique sur son rôle à l'Élysée. L'ancien chargé de mission était auditionné aujourd'hui pour la première fois par la commission d'enquête du Sénat. Il avait été limogé après avoir été filmé parmi des policiers, en train de frapper des manifestants en marge du 1er Mai. Mis en examen pour "violences en réunion", il a été licencié plus de 2 mois après la survenance des faits.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés