Lors de ses voeux à la presse, la maire de Lille Martine Aubry a réaffirmé que la déchéance de nationalité, que le gouvernement veut instaurer pour les binationaux coupables d'actes terroristes, "porte atteinte à un élément majeur" de la République.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés