1 vues

À Harare, la capitale du Zimbabwe, l'électricité est rationnée, si bien que dans de nombreux quartiers les lumières restent éteintes. Si certains s’efforcent d'en rire, d'autres se soucient davantage des problèmes causés par ces pénuries récurrentes d’électricité.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés