Publicité

Contenus sponsorisés

SANAA - 20 MARS 2015 - La terreur a encore frappé. Le groupe jihadiste État islamique a revendiqué les attentats qui ont fait au moins 142 morts dans deux mosquées au Yémen. Ces attaques particulièrement meurtrières ont eu lieu pendant la grande prière du vendredi dans deux mosquées chiites de Sanaa, capitale du Yémen. Daesh évoque l'implication de cinq kamikazes: quatre d'entre eux se sont fait exploser dans les deux mosquées de Sanaa et le cinquième à Saada. Il s'agit des premières attaques revendiquées par l'EI au Yémen, le groupe djihadiste promet de nouvelles attaques. Cette revendication intervient deux jours après un autre attentat revendiqué par l'EI, qui a fait 21 morts au musée du Bardo à Tunis.

Publicité