Ce mercredi, Marine Le Pen a cherché à consolider son assise électorale auprès des élus locaux. La présidente du FN s'est rendue au Congrès des maires de France pour mesurer sa popularité. Son parti "diabolisé et normalisé", elle s'est rapprochée des élus, s'inquiétant de la baisse des dotations de l'Etat aux communes.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés