Jusqu'à présent, le Burkina Faso avait été épargné par le terrorisme de grande ampleur. Au lendemain de l'attaque de Ouagadougou contre un hôtel et un café fréquenté par les occidentaux, et qui a fait 29 morts, le pays va devoir composer avec le terrorisme.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés