Invité de LCI Soir, pour commenter la mise en place d'une Commission d'enquête parlementaire sur les attentats, le secrétaire général de la Fédération national des victimes des attentats et d'accidents collectifs Stéphane Gicquel a exprimé des regrets. Il a expliqué craindre comme de nombreuses personnes une politisation du débat sur le terrorisme et l'instrumentalisation des victimes et des rescapés.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés