Laurent Combalbert, ancien membre du RAID, analyse le déroulé de ces attaques et la formation des assaillants. Il estime qu'il y a eu préparation avec repérages, mais il est surtout surpris par leur détermination. Des kamikazes prêts à tout et capables de mener des actes de guerre.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés