La reconstitution du drame qui s'est déroulé au Bataclan le 13 novembre s'est déroulé jeudi à huit clos. Les familles des victimes et les rescapés ont regretté que cela se passe sans eux. Les députés de la commission d'enquête parlementaire sur les attentats se sont justifié en affirmant que la reconstitution n'avait aucune porté juridique et qu'il s'agissait surtout de comprendre comment les secours se sont organisé.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés