La France connaît le pire bilan de son histoire du terrorisme pour un attentat, avec 129 victimes. Mais au-delà des chiffres, il y a des hommes et des femmes tués au hasard, aux profils très différents. Derrière le terme générique de victimes, il y a surtout des vies qui se sont arrêtées. Portraits de quelques unes d'entre elles.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés