"Nous pouvons construire une réponse en fédérant les points de vue", a estimé Gérard Longuet, sénateur "Les Républicains" et ancien ministre de la Défense, au lendemain des attentats à Paris qui ont fait au moins 128 morts. Et d'ajouter : "si le point de vue est accaparé par un camp sans l'autre, les terroristes auront gagné."

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés