Sept des huit gardés à vue interpellés à Saint-Denis sont en passe d'être relâchés selon les dernières informations. Aucun lien n'a été établi avec l'appartement "conspiratif". Seul le logeur, Jawad Bendaoud, reste en garde à vue. Elle peut être prolongée de 6 jours, soit jusqu'à mardi prochain.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés