À Bruxelles place de la bourse, à l'hôpital Erasme où des victimes sont soignées, à l'Union européenne ou encore au congrès des Etats-Unis. Pendant une minute, à midi, ce mercredi, ils sont des milliers à s'être arrêtés partout dans le monde, après les attentats qui ont touché Bruxelles, faisant une trentaine de morts et 230 blessés.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés