Les chrétiens ciblés en Indonésie. 11 personnes au moins ont été tuées et 40 blessées dans plusieurs attentats contre des églises de Surabaya, la deuxième ville du pays. Des bombes ont explosé tôt le matin dans trois endroits différents, à 10 minutes d'intervalle. L'une des attaques a été perpétrée par un kamikaze. En l'absence de revendications, la police indonésienne a dans son viseur Jamaah Anshar Daulah, groupe radical qui a participé à une émeute meurtrière dans une prison de Jakarta il y a quelques jours.

"Il y avait une messe et mon mari accueillait les gens, il ouvrait les portes, raconte une femme en pleurs devant l'hôpital. Il est gravement blessé."

L'intolérance religieuse a augmenté ces dernières années en Indonésie, pays de 260 millions d'habitants à 90% musulman.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés