Lors d'une conférence de presse, cinq jours après la série d'attaques terroristes qui a ensanglanté Paris, le procureur François Molins a livré des précisions sur les logements conspiratifs, confirmant la mise en oeuvre "minutieuse", d'une "logistique d'ampleur par les terroristes."

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés