Au lendemain des attentats meurtriers de Paris, le procureur de la République François Molins, a fait le point sur l'enquête en cours. Il a notamment expliqué que "trois équipes de terroristes" seraient "très vraisemblablement coordonnées" et donné des informations sur les armes utilisées par les terroristes.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés