"Moi et ma famille, nous sommes très touchés par ce qu'il s'est passé." Trois jours après la série d'attaques qui a fait au moins 129 morts et plus de 300 blessés à Paris et au abords du Stade de France, l'un des frères du suspect recherché activement Salah Abdeslam, s'est exprimé à l'issue de sa libération "sans condition". Il avait été interpellé samedi.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés