Quatre jours après la série d'attaques qui a ensanglanté Paris, le professeur Rémy Nizard, chef du service de Chirurgie orthopédique et traumatologique de l'hôpital Lariboisière, est revenu sur l'organisation quant à la prise en charge des blessés le soir du carnage. "On triait les priorités" a-t-il notamment expliqué.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés