Cinq jours après la série d'attaques qui a ensanglanté Paris, Thierry Lorho, ancien agent du renseignement, a recommandé "une analyse globale de la situation", après avoir fait un rapprochement avec les attentats de 1995. Selon lui, à ce moment là "il aurait fallu prendre des mesures radicales dans nos banlieues et faire des choses qui ne sont pas politiquement correctes."

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés