Vidéo associée: 

Publié le 28/11/2015

Attentats: 3.000 à 4.000 personnes pourraient se porter partie civile

Corps: 

Les attentats de Paris du 13 novembre ont causé 130 morts et des centaines de blessés. Ceux-ci, leurs proches et les rescapés indemnes, ce qui représente de 3.000 à 4.000 personnes, peuvent se porter partie civile dès le moment de l'instruction de l'enquête. "Cela permet d'avoir accès au dossier et c'est assez précieux quand on a subi un traumatisme, puisque ça donne l'impression d'être acteur de la quête de justice. A terme quand il y aura un procès, ça permettra d'être entendu", a expliqué Cécile Danré, journaliste police-justice à BFMTV.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet