Près de 200 personnes se sont réunies samedi midi à Saint-Quentin-Fallavier pour dire "non" au terrorisme et au fanatisme religieux au lendemain de l'attaque contre l'usine de gaz Air Products "A l'issue de la minute de silence, les habitants ont spontanément entamé une Marseillaise", précise Alexandra Guillet, envoyée spéciale de LCI en Isère.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés