Publicité

Contenus sponsorisés

Selon RTL, une famille de victimes veut porter plainte contre l'État tunisien. Elle pointe des failles dans la sécurité du musée du Bardo, attaqué en février dernier. Aucun des quatre gardes n'était pas à son poste au moment de l'attaque.

Publicité