En décembre dernier, "Le Monde" publiait le portrait d'un père qui rentrait de Syrie après avoir tenter, en vain, de ramener son fils parti faire le jihad. Ce dernier s'appelait Samy Amimour, l'un des terroristes de l'attaque du Bataclan, qui a fait au moins 89 morts ce vendredi à Paris.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés