Vidéo associée: 

Publié le 02/08/2017

attentat dans une mosquée chiite dAfghanistan

Corps: 

Bruno Le Maire était en visite à Rome ce mardi pour calmer les tensions entre la France et l'Italie autour des chantiers navals STX de Saint Nazaire.

La société avait été nationnalisée le 27 juillet par l'Etat français afin d'éviter leur rachat par le groupe italien Fincantieri.

En position de force, le ministre français de l'Economie a affirmé vouloir négocier le partage des parts avec son homologue italien Pier Carlo Padoan. Les deux hommes se sont donnés deux mois.

, Italian Minister of Economy and Finance
(saying earlier that it's not possible for Italy to accept a 50-50 distribution)

'Nous avons décidé de nous donner du temps, jusqu'au sommet franco-italien du 27 septembre, auquel participeront le Premier ministre et le président français. Cela nous donnera le temps de surmonter nos désaccords. Pier Carlo Padoan

00.38
Le chef de Bercy insiste sur l'aspect statégique d'STX France.

41.Bruno Le Maire, French Minister of Economy:

'We have given the chance to build together an industrial cooperation in the civil and military field, between France and Italy with a strategic objective. That of building a naval airbus between France and Italy, which means that first industrial champion in the naval field, in the world. This takes time.'

01.04 various of ST LAZARE shipyard

Bruno Le Maire assure que leader européen de la construction navale Fincantieri, qui avait choisi par le président Hollande pour investir dans les chantiers de Saint-Nazaire, reste le mieux placé.

Mais menace d'envisager d'autres possibilités si les négociations n'aboutissaient pas.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet