Après l'attentat dans un hôtel et un restaurant de Ouagadougou, au Burkina Faso, ayant fait 29 morts dont deux Français ce vendredi, des questions se posent sur les intentions d'Aqmi. Visaient-ils directement la France, dont l'armée est implantée dans la région dans le cadre de l'opération Barkhane ? Les avis divergent, d'autant que de nombreuses nationalités ont également été touchées par l'attaque.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés