C'est la deuxième fois en quelques mois que la Tunisie est attaquée, et de façon particulièrement violente. Le pays était pourtant en état d'alerte maximale depuis l'attentat contre le musée du Bardo à Tunis qui avait fait 22 morts en mars dernier. C'est encore une fois le tourisme qui est visé dans ce pays qui compte en grande partie sur cette ressource pour vivre.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés