"La France est en guerre", François Hollande l'a martelé, au lendemain des attentats de Paris. Après avoir consulté dimanche les groupes parlementaires, le chef de l'État français a annoncé une série de mesures lundi, devant les parlementaires réunis en Congrès à Versailles.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés