Trois jours après les attaques perpétrées dans les rues de la capitale française, François Hollande durcit le ton. Le chef de l'État fera une série d'annonces devant le Parlement réuni lors d'un congrès extraordinaire à Versailles. La droite et l'extrême droite réclament des mesures drastiques.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés