Les sanglantes attaques de Ben Guerdane lundi dans le sud-est de la Tunisie, auxquelles une cinquantaine de jihadistes ont participé, constituent un spectaculaire débordement du chaos libyen. Le président Béji Caïd Essebsi a évoqué une attaque "sans précédent" et affirmé que le but des terroristes était "de créer un émirat de Daech".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés