Michel Scott, chef du service étranger de TF1 rappelle que la Côte d'Ivoire était jusque-là hors du champ de tir des jihadistes du Sahel. "Désormais les grands centres urbains d'Afrique de l'ouest peuvent tous être visés", précise-t-il, ajoutant que la revendication de cette attaque viendra d'un groupe lié à Al Qaïda ou lié à Daech.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés