Jeudi dernier, un an jour pour jour après les attentats de Charlie Hebdo, Tarek Belgacem a attaqué un commissariat du 18e arrondissement à Paris avant d'être abattu. Originaire de Tunisie, l'homme de 24 ans vivait en Europe depuis plusieurs années sous plusieurs identités. Il était connu des services de police pour des affaires de drogue, d'armes ou d'agressions sexuelles. La Tunisie l'a formellement reconnu ce lundi après avoir procédé à des vérifications.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés