Vidéo associée: 

Publié le 09/04/2018

Attaque de Münster : le geste d'un déséquilibré ?

Corps: 

L'heure est au recueillement à Münster, en Allemagne, après l'attaque qui a coûté la vie à deux personnes et fait une vingtaine de blessés ce samedi.

Le ministre allemand de l'Intérieur Horst Seehofer s'est rendu sur les lieux ce dimanche, là où un camion-bélier a foncé sur une terrasse. L'enquête se poursuit, mais ce geste serait celui d'un déséquilibré , d'après les premiers éléments.

"Une fois de plus, nous avons pu constater que malgré les efforts de la communauté nationale, même si l'on fait tout ce qui est humainement possible de faire pour protéger les citoyens, il est malheureusement impossible de garantir une sécurité absolue", a déclaré Horst Seehofer, ministre allemand de l'intérieur, ce dimanche à la presse.

Les autorités semblent exclure la piste djihadiste : le suspect, âgé de 48 ans, aurait été proche des mouvances d'extrême-droite, selon la presse allemande.

"Nous savons maintenant que, selon toute vraisemblance, il a agi seul", indique Herbert Reul, ministre de l'Intérieur de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. "C'était un Allemand, pas un réfugié. Selon toute probabilité, il n'a pas d'antécédents en lien avec l'islamisme".

La police scientifique a passé au peigne fin la scène de crime. Les enquêteurs cherchent désormais à établir les motivations qui ont poussé cet homme, qui résidait à deux kilomètres des lieux de l'attaque, à passer à l'acte avant de mettre fin à ses jours.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet