Vidéo associée: 

Publié le 05/06/2015

Athènes veut une solution définitive – Alexis Tsipras

Corps: 

Le gouvernement grec ne peut accepter les propositions 'absurdes' de ses créanciers. Pas question pour autant de rompre les négociations dit Alexis Tsipras qui, devant le Parlement vendredi, a fait le point sur les négociations en cours.
Le Premier ministre grec dit vouloir trouver un compromis, une solution définitive pour mettre fin à la crise de la dette, à l'austérité et aux spéculations sur l'éventuelle sortie de la zone euro de la Grèce.
Les points de blocage concernent les dépenses de retraites, la réforme du marché du travail et les privatisations.
Malgré les divergences, Alexis Tsipras voit néanmoins l'accord avec les créanciers 'plus près que jamais' et dit espérer que l'Union européenne et le Fond Monétaire International reviendront sur leurs propositions.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet