Une mère de famille de 34 ans a été verbalisée sur une plage de Cannes en vertu d'un arrêté anti-burkini alors qu'elle n'était vêtue que d'un simple voile. Elle a confié sa tristesse et son incompréhension sur BFMTV ce mardi, déclarant qu'elle portait "une tenue correcte". Selon elle, les forces de l'ordre lui ont demandé de retirer son "foulard pour le mettre en bandana" ou "quitter la plage". Choisissant de rester sur la plage, l'histoire a créé une "mini émeute" puisque des gens sont venus "la soutenir" tandis que d'autres "ont sauté sur l'occasion" pour l'"agresser verbalement".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés