389 kilos de cocaïne et une affaire digne d'un roman policier... La drogue a été découverte il y a plus d'un an dans une annexe de l'ambassade de Russie en Argentine. Le début d'une enquête conjointe des deux pays qui vient de conduire à l'arrestation de cinq narcotrafiquants.

A sa découverte, la marchandise avait été remplacée par de la farine et des balises placées dans les valises pour suivre leur trace. Elles avaient quitté l'Argentine pour la Russie via un vol diplomatique début décembre, ouvrant la voie aux arrestations. Parmi les suspects, deux Argentins d'origine russe.

D'après la ministre argentine de l'Intérieur, il y en avait pour 50 millions d'euros.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés